Partir avec son rongeur : ce qu’il faut savoir

 

Partir avec son rongeur, voilà une situation qui implique de prendre toutes les précautions et de s’enquérir des recommandations pour que le voyage avec votre animal se passe dans les meilleures conditions. Quelles sont les précautions à prendre ? Que faut-il savoir avant le départ ? Faisons le tour de la question !

hamster peeking out on white

Attention au stress

Votre rongeur est habitué à une vie en toute quiétude. Lorsque vous partez avec lui, vous bouleversez ses habitudes. Alors la règle d’or est la vigilance pendant votre périple. D’abord, notez que tout animal pesant moins de 5 kg peut, dans la plupart des situations, voyager à vos côtés. Toutefois, si votre rongeur voyage en cage de transport, les dangers auxquels vous devez le protéger seront les coups de chaleur et les courants d’air. Ces dangers peuvent  coûter la vie à votre rongeur (surtout les cochons d’Inde). Pour un meilleur confort de votre animal pendant le périple, vous pouvez couvrir sa cage avec une petite couverture ou un léger tissu. Ceci le protégera contre le vent mais aussi le rassurera. Si vous voyagez en voiture, le conseil est généralement de couvrir la cage du rongeur avec une serviette humide. Les rongeurs sont particulièrement sensibles au stress. Pour réduire ce stress lors du déplacement, vous pouvez recourir aux phéromones de synthèse ou aux calmants légers ; mais avant, consultez votre vétérinaire. Aussi, votre rongeur doit être alimenté si vous faites un long trajet. Donc n’oubliez pas d’apporter son repas et son approvisionnement en eau puis nourrissez-le aux heures habituelles. Cela permettra à votre animal d’avoir de meilleurs repères. Vous pouvez aussi inclure de petites friandises dans le repas.

 

Bien se renseigner avant de partir  

      
Si vous voyagez avec un rongeur, les compagnies de transports peuvent vous demander des documents avant l’embarquement de votre animal. Ainsi, vous pourrez avoir besoin d’un certificat qui atteste que votre rongeur provient d’un élevage (ou d’une animalerie) ou encore d’un certificat sanitaire international. Ce dernier sera utile pour les transits internationaux. Renseignez-vous aussi auprès de votre compagnie de transport sur les conditions à remplir concernant la cage, le transport du rongeur, etc. Si vous allez à l’étranger, il va aussi falloir prendre contact, avant votre départ, avec les autorités du pays dans lequel vous allez partir pour vous assurer que votre rongeur ne sera pas interdit d’accès dans  le pays où vous vous rendez.

 

Laisser un commentaire